Des chaussettes douillettes !

Winter is coming, le froid hivernal est là et les petons sont en détresse ! Au Blog à Collants, on a trouvé la parade : des chaussettes douillettes et colorées.

Car avec une bonne paire de chaussette chaude, vos pieds seront maintenus au chaud pour la journée. Et une fois que vos pieds sont au chaud, le reste de votre corps ne craint plus les températures hivernales. Bref, des chaussettes douillettes, c’est le nerf de la guerre !

Aujourd’hui, on vous propose 6 paires de chaussettes douillettes. De la couleur, de la laine, de la polaire : pour tous les goûts et tous les styles !

Chaussettes douillettes

Les chaussettes chaudes à pompons

A porter chez soi ou avec des chaussures basses pour la fantaisie ! Ces chaussettes chaudes à pompon un peu chinées et franchement multicolores sont toutes douces et bien chaudes. Son p’tit pompon qui orne le talon est rehaussé de fils dorés. Une idée cadeau (Noël approche !) originale et utile.

Chaussette à pompon violet Chaussette à pompon rose Chaussette à pompon gris

Les chaussettes à bordure fantaisie

Plus sobres que leur frangines à pompon, les chaussettes chaudes à bordure fantaisie sont unies mais tout aussi chaudes et douillettes ! Leur bordure effet chiné permet de les porter sur un collant coloré, avec des chaussures basses. La version noire s’accommodera de toutes les couleurs tandis que la version rose pourra être portée en camaïeu (rose tendre, vieux rose, fuchsia …) ou avec des couleurs complémentaires (vert, violet … ).

Chaussette chaude rose Chaussette chaude noir

Les chaussettes chaudes unies

Simples, sobres et efficaces, ces chaussettes douillettes sont bien chaudes et passe partout. Elle sont proposée dans des tons neutres et d’autres plus vitaminés : De quoi s’adapter aux humeurs du jour !

Chaussette épaisse marron Chaussette épaisse rose

Les chaussettes molletonnées

En terme de douceur et de chaleur, on passe au niveau supérieur : Les chaussettes molletonnées sont douces, fluffy et ultra chaudes. Avec elles, vous aurez l’impression de glisser vos petons dans deux petits nuages ! Elles sont aussi plus épaisses que les précédentes : il faudra les porter en intérieur ou dans des chaussures plutôt larges.

Chaussette molletonnée

Les chaussettes polaire

Cette fois-ci, fini la fantaisie ! Les chaussettes en polaire sont noires, plutôt fines et passent dans toutes les chaussures. Les randonneurs et randonneuses, skieurs et skieuses, bref les sportif.ves par temps froid ne pourront plus s’en passer ! Dépourvue de coup de pied, cette chaussette ultra chaude s’adapte à toutes les pointures.

Chaussette polaire

Pour les amateurs de ski de descente, préférez les mi bas polaire : plus adapté à la hauteur de tige des chaussures de ski.

Les chaussettes en laine et angora

Pour celles et ceux qui préfèrent les fibres « naturelles » : les chaussettes laine et angora vous tendent les bras ! Notez qu’elles sont tout de même mélangées à des fibres synthétiques pour pouvoir mieux supporter les passages en machine.

Chaussette laine et angora

Qu’est ce que les deniers pour les bas et collants ?

Au Blog à Collants, on vous a déjà rapidement parlé des deniers. Aujourd’hui on y revient parce qu’enfin, au Tiroir à Collants, chaque collant a son nombre de denier annoncé sur sa fiche produit !

Mais d’abord, revenons en à ces fameux deniers. Il s’agit en fait d’un grammage de fil (de nylon, de coton …). Plus le fil pèse lourd, plus il est épais. Plus le fil est léger, plus il est fin. Si avec ce fil je tricote un collant ou une paire de bas, mon legwear sera plus ou moins opaque. C’est un peu tarabiscoté comme raisonnement, mais ça tient la route !

10Deniers = Fil léger et fin = Collant voile peu opaque

70Deniers = Fil lourds et épais = Collant parfaitement opaque

En image c’est un peu plus parlant et ça illustre bien cette graduation nombre de deniers & opacité du legwear.

denier bas

Pour en revenir à la boutique, enfin, chaque collant est annoncé avec son nombre de deniers ! C’est plus pratique pour le choisir et surtout, ça permet d’avoir une idée très précise de l’opacité du legwear en question. On travaille à faire passer tous les legwears de l’eshop à la moulinette des deniers … Et ce n’est pas une mince affaire !

Comment teindre un collant ?

(ou une paire de bas, de jambière, un legging …)

Vous avez une vieille paire de collant clair (beige, blanc, ciel …) qui traîne et que vous ne portez plus ? Tentez l’aventure de la teinture !

 

La teinture du Nylon n’est pas compliquée. Il faudra tout de même y passer une petite heure pour que la couleur prenne bien dans les fibres de votre legwear.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Teinture « à la main » : une heure à touiller régulièrement la tambouille eau/teinture/legwear sur le feu. C’est long mais c’est comme ça que vous obtiendrez des couleurs vives.
  • Teinture « à la machine » : C’est pas sorcier : c’est la machine à laver qui gère ! Le problème, c’est que faire tourner une machine (deux fois : un cycle pour teindre, un cycle pour laver/rincer) pour un simple collant, c’est quand même contre productif !

 

Vous trouverez tout un tas de couleurs ici.

Avec un mode d’emploi parfaitement détaillé, c’est appréciable.

 

Alors bien sur, on pense tout de suite à teindre ses bas et autres leggings de façon unie. Mais en faisant des nœuds le long de votre collant vous obtiendrez des effets tie & dye très localisés : Avis aux amateurs et amatrices de modèles fantaisie et uniques !

Notez que la teinture de collant peut être pratique pour les compagnies de danse, spectacle de fin d’année et autres troupes de spectacles : Avec un seul bain de teinture (sur le feu ou en machine), vous obtenez une ribambelle de legwears colorés de manière identique. Le résultat sur scène sera parfait !

Nos collants blancs taille unique et collants blanc grande taille se tiennent prés à passer à la casserole ! Et pour les bouts de chou, cliquez sur les photos :

Collant blanc enfant

(il parait gris, mais il est bien blanc, le photographe va se faire tirer l’oreille !)

Legging enfant blanc

Sélection de collants et leggings printaniers

Ça y est, depuis 24h, c’est le printemps ! L’occasion de ressortir les collants fins, enfin !

La mi-saison, c’est vraiment la période bénie pour les collants : L’hiver est passé, on peut ranger les collants en laine et en jersey. Les collants en nylon, plus ou moins opaques font leur retour à nos gambettes.

Et qui dit printemps, dit forcément fleurs. Aujourd’hui donc, au Blog à Collants, une sélection de collants et leggings fleuris !

 

Les collants à fleurs

Il y en a pour tous les goûts ! Des fleurs sur fond noir, sur fond blanc, des roses brodées et le petit dernier : orange à fleurs blanches stylisées.

Nos collants à fleurs !

Nos collants à fleurs !

1 – Collant à fleurs multicolores sur fond noir

2 – Collants à fleurs en noir et blanc

3 – Collant orange à fleurs stylisées

4 – Collant noir à fleurs

5 – Collant blanc à fleurs

6 – Collant grande taille à fleurs

7 – Collant chair brodé de roses

 

Les leggings à fleurs

Ces deux modèles de leggings fantaisie sont à fleurs trés réalistes : des roses rouges, noires, mauve …

Nos leggings à fleurs !

Nos leggings à fleurs !

8 – Leggings à fleurs rouges

9 – Leggings à fleurs noires et mauves

 

Et même les p’tites socquettes à fleurs !

Les petites dernières (et les préférées de l’équipe, il faut bien le dire !) ce sont les chausettes à fleurs multicolores, façon liberty. A porter sur un collant ou sur jambes nues, avec des chaussures contrastantes : Effet garanti !

Les chaussettes à fleurs

Les chaussettes à fleurs

Chaussettes noires à fleurs façon liberty

Que faire de ses collants troués et/ou filés #2

Il y a 7 ans, je rédigeais le premier post « que faire de ses collants abîmés ». Aujourd’hui, deuxième post sur ce même sujet … espérons que le prochain arrivera avant 2024 !

 

Donc donc, votre collant du jour est troué et non raccommodable (oui parce que j’ai aussi expliqué comment raccommoder un collant troué … tout est possible !) et vous êtes en galère d’éponge ? Certes, la probabilité est faible, mais qu’importe : ce qui va suivre n’est rien de moins qu’un tuto pour fabriquer une éponge avec un collant filé.

Je suis personnellement très fan de l’incongruité de ce tuto tant ces deux objets sont très …euh … différents ? collant/éponge, éponge/collant. M’enfin bon, pourquoi pas !

Pour fabriquer votre éponge vous allez avoir besoin d’un petit métier à tisser, très facile à réaliser avec :

  • Une planche de 20cm*20cm
  • 20 grands clous
  • Un marteau
  • Un mètre et un crayon de papier.

Sur la planche en bois, tracer un carré de 14cm*14cm.

Tracer deux points par coté à 3cm de chaque coins (4 coins et 4 cotés, 8 points !).

Entre chaque points, graduer tous les 2cm, soit 5 points par cotés.

Sur chaque point, planter un clou.

Je sens que je vous perds ! Une photo explicative ??

matériel de base

Pour tisser votre collant, il va vous falloir le découper pour obtenir des anneaux de tissu.

Ces anneaux devront faire, grosso modo, 3cm de coté (ou plus, en fonction de l’épaisseur d’éponge que vous souhaitez obtenir). Vous pouvez tout aussi bien utiliser des collants adulte qu’enfant !

découper ses collants

Les aurais tu reconnu ? Il s’agit bien d’un legging camouflage, D’un legging à tâches de peinture, d’une jambière rayée vert et noir et de deux collants enfant !

Vous voilà avec un métier à tisser et des anneaux de tissu. C’est parti pour le tissage !

C'est parti pour le tissage !

D’abord, tendre 5 anneaux parallèles : dépareillés ou non, à vous de voir. C’est le moment de jouer avec les motifs, les couleurs et les textures !

Première partie

Ensuite, on va tendre 5 autres anneaux en les passant successivement au dessus et en dessous des 5 premières.

Vous vous retrouvez avec un joli tissage qu’il va falloir sortir de votre métier à tisser. C’est là que ça se corse légèrement (mais ça reste faisable !)

Tissage de l'éponge terminé

Pour les tricoteurs et les tricoteuses : il s’agira de rabattre les mailles.

Pour les autres : chaque extrémité des anneaux est une boucle (= une maille) qui passe autour d’un clou. Sortez en deux. Passer la première dans la deuxième : vous avez rabattu votre première maille !

Sortez la maille voisine et la rabattre de la même manière : vous avez rabattu votre seconde maille !

Faites la même chose avec chaque maille : votre éponge se désolidarise de votre métier à tisser et prend forme.

rabattre des mailles

Pour finir, il ne vous reste plus qu’une seule maille entre les doigts. Tirez bien dessus de sorte à l’allonger : elle vous servira à suspendre votre éponge.

Tadammmm ! Votre première éponge réutilisable est entre vos mains !

 

éponge terminée !

 

Elle vous servira aussi bien pour la vaisselle que pour le ménage. Elle est lavable et sa durée de vie est … bien plus longue qu’une éponge classique !

Il parait que ce tutoriel fonctionne aussi en utilisant des anneaux découpés dans les manches de tshirt pour enfant.

Et tant qu’on y est dans les astuces vaisselle écolo, ne jetez plus vos coquilles d’œufs ni votre marc de café : broyez les premières et mélangez les au second. Vous obtenez un abrasif redoutable, qui remplacera avantageusement le gratte-gratte de votre éponge et qui prendra soin de nettoyer vos canalisations !

Comment porter le legging en été ?

Ça y est, c’est officiel, l’été est bien là au thermomètre. Il fait très (trop !) chaud et c’est le moment ou jamais de dégainer ses leggings ! Aujourd’hui au Blog à Collants, on vous donne quelques pistes pour les assortir et les porter de différentes façons : Le legging se mari facilement avec tout votre dressing … si si c’est promis !

Sélection leggins spéciale été #1

Sélection leggins spéciale été #1

1 – Legging bimatière

2 – Legging navajo (touché peau de pêche)

3 – Legging turquoise (disponible 12 couleurs !)

4 – Legging à rosaces (touché peau de pêche)

5 – Legging opaque noir

Sélection leggins spéciale été #2

Sélection leggins spéciale été #2

6 – Legging à fines rayures transparentes

7 – Legging jean à clou

8 – Legging noir ajouré

9 – Legging dentelle

10 – Legging à paillettes

 

Avec une robe ou une jupe

C’est la première association à laquelle on pense : Le legging remplace le collant, portons le comme on porterait un collant !

Et en effet, porter un legging avec une jupe ou une robe, c’est efficace. Une petite paire de sandales et le tour est joué !

 

Avec une tunique

Si le legging n’avait qu’une seule mission, ce serait celle-ci : nous permettre de porter des tuniques courtes sans pantalon dessous quand les températures sont caniculaires. Une mission d’intérêt publique finalement !

Avec un legging parfaitement opaque on pourra même se permettre une tunique vaporeuse et légèrement transparente. De toute façon le legging sera couvrant !

 

 

Avec un top long

Avec un top long, type débardeur loose ou prés du corps (ou les deux superposés !), amusons nous avec les leggings opaques à motifs colorés. Ils apporteront du fun à votre tenue décontractée. Faciles à assortir grâce à leurs motifs colorés : il vous suffira de choisir un ou plusieurs tops en rappel de couleur.

 

Avec une jupe

Si jusqu’ici on a misé sur des leggings opaques, c’est le moment de choisir un legging ajouré ! Dentelle, résille ou carrément troué (pour une tenue rock/destroy par exemple), tout est permis !

On préférera toujours le nylon aux fibres naturelles par temps chaud : les fibres synthétiques évacuent rapidement la transpiration alors que le coton la retient.

Si on ne peut pas jouer avec les textures, les couleurs, elles, seront nos alliées ! Uni ou à motif, sobre ou vif, les modèles de leggings sont suffisamment variés pour trouver celui qui correspond à votre jupe et votre humeur du jour.

 

 

Avec un short

Tous les leggings peuvent être portés avec un short. Comme la jupe, c’est le short qui couvre le popotin : à nous la dentelle et les leggings fins et transparents !

La petite astuce pour porter votre legging de manière décontractée qui sied si bien au short, c’est de le retrousser (le legging pas le short !).

En effet, en retroussant le legging à mi mollet, on évite l’effet « jambes couvertes alors que j’ai choisi de porter un short ». Look de tous les jours à compléter par une paire de sandales ou de chaussures type converse et un top léger.

Le legging, à porter toute l’année !

Il existe tellement de types de leggings, de matières et d’imprimés, qu’il est possible d’en porter toute l’année ! Qu’il fasse froid ou chaud, pour les occasions spéciales, les vacances ou même au travail : il sera toujours votre meilleur allié.

Vous en doutez ? Alors le Blog à Collants vous le prouve par A + B 😉

Quand il fait froid

Qui a déjà testé le legging polaire sait que le legging est le legwear inévitable des temps froids ! Chaud et douillet, il peut être uni ou à motifs. On portera le legging polaire facilement avec une robe pull et des bottines.

Si vos chevilles sont sensibles au froid, pensez aux guêtres qui apporteront une couche supplémentaire. L’avantage des guêtres, si vous portez des chaussures basses, c’est qu’elles feront le raccord entre vos chaussettes et votre legging, ce qui sera tout de même plus seyant !

Les leggings polaire

Les leggings polaire

De gauche à droite :

Legging polaire uni

Legging polaire à motifs

Legging polaire zébrés

Le legging chaud peut aussi être utilisé comme un sous vêtement thermique : On le glissera sous un pantalon plus fin ou sous une combinaison. Il est très utile pour voyager dans des pays froid (en Islande par exemple) ou tout simplement pour aller aux sports d’hiver.

 

Quand il fait chaud

Quel bonheur de ne porter qu’un legging en nylon fin et parfaitement respirant durant les fortes chaleurs estivales ! Le legging en nylon ou en polyester ne retient pas la chaleur et évacue la transpiration. Uni, il se mariera à toutes vos robes à motifs. A motifs, ils seront la touche fantaisie de votre tenue.

En legging sous la canicule !

En legging sous la canicule !

De gauche à droite :

Legging nylon uni

Legging à fleurs

Legging noir opaque ajouré

Lors des fortes chaleurs, les leggings sont un allié de choix pour préserver vos jambes du soleil. Et pour celles et ceux qui n’assument pas la repousse, le legging camoufle les poils à la perfection avant le prochain passage sous le rasoir ou la cire !

 

Et à l’intersaison ?

Pour l’intersaison, en fonction  des températures, on pourra choisir un legging fantaisie en polyester « touché peau de pêche », un jegging ou un legging en maille jersey.

Les leggings « touché peau de pêche » sont respirant et ne retiennent pas la chaleur. Cependant ils coupent le vent, ce qui est appréciable durant l’intersaison !

Le jegging ou legging jean n’est plus à présenter : Cette imitation jean parfaitement opaque se porte au printemps et en automne, il est suffisamment opaque et couvrant pour retenir la chaleur.

Enfin le legging épais en jersey est chaud et conviendra aux froides températures de l’intersaison.

Les leggings de l'intersaison

Les leggings de l’intersaison

De gauche à droite :

Legging navajo « touché peau de pêche »

Jegging clouté

Legging jersey chaud à rayures

A chaque jour son legging !

Les leggings sont comme les collants : vous en trouverez pour vos journées de travail, pour vos week end au calme, vos soirées ambiancées et même pour les grandes occasions !

Un jegging ou un legging uni seront parfait pour une tenue sobre de tous les jours.

Le jegging très confortable sera votre compagnon pour buller et se reposer le week end. Idéal aussi pour les longues balades au vert !

Leggings pour journée repos !

Leggings pour journée repos !

De gauche à droite :

Jegging à coutures imprimées

Legging gris chiné opaque

Le legging à maille résille s’invitera lors de vos soirées à thème, à moins que ce ne soit le legging doré ou le legging argenté.

Enfin, pour un mariage et autres festivités un brin solennel, choisissez un legging à motifs ton sur ton ou légèrement pailleté : effet garanti !

Des leggings originaux pour des occasions spéciales !

Des leggings originaux pour des occasions spéciales !

De gauche à droite :

Legging résille

Legging argent

Legging à paillettes

 

Alors, convaincue ?

Comment laver ses collants ?

S’il est une étape à haut risque dans la vie d’un collant, d’une paire de bas ou même d’un legging, c’est bien le moment du lavage. Surtout si le dit lavage se fait en machine à laver.

Si les puristes lavent leurs bas et collants voile à la main, il devient vite contraignant de laver une partie du linge à la main. Alors comment faire pour que vos legwears supportent les passages répétés en machine ?

 

Choisir le bon programme de lavage

Comme il n’est pas question de faire tourner une machine à laver avec seulement quelques paires de legwears à l’intérieur, il faudra que ces derniers trouvent leur place dans le reste du linge sale. Pas de problème : ils sont lavable à 30°, cycle synthétique.

Evitez de laver au-delà de 30° et en programme coton : les fibres synthétiques supportent mal les lavages trop chauds ou trop « énergiques » !

 

L’incontournable pochette pour linge délicat

L’astuce ultime pour préserver ses legwears des scratchs, fermetures éclaires et autres joyeusetés, c’est la pochette de lavage pour linge délicat.

Il s’agit d’une pochette en fine maille synthétique, dans laquelle on glisse son ou ses legwears à laver. Elle va isoler les legwears du reste du linge sale en laissant passer l’eau et la lessive. On place ensuite cette pochette au cœur de la machine. Autant vous dire, pour en avoir une depuis quelques années, que si la pochette s’abime, le linge à l’intérieur en ressort toujours intact !

L’idéal est d’en avoir plusieurs petites et de placer une à deux paires de legwear à l’intérieur. Ainsi, ils ont toujours la place d’être brassés et donc lavés par la machine.

D’autre part, n’hésitez pas à renouveler votre pochette de lavage lorsque celle-ci est trop abimée.

 

Lavage et durée de vie

C’est insoupçonné, mais le lavage de vos legwears peut vous permettre d’allonger leur durée de vie ! En effet, le passage à l’eau à 30° va resserrer les fibres. En les resserrant, celles-ci conservent leur élasticité, ce qui les rend plus résistantes aux accrocs.

N’hésitez donc pas à laver régulièrement vos legwears en évitant toujours le sèche linge : les fibres synthétiques sèchent en un clin d’œil à l’air libre et détestent les températures trop élevées !

Quels legwears emmener en vacances ?

Vous partez au soleil et vous en êtes au stade « bagagerie » ?

Vous avez votre maillot de bain ? Votre crème solaire ? Quelques culottes de rechange (en cas de journée sans baignade) ?

Vous avez envie d’emporter quelques legwears mais vous hésitez ? Suivez le guide !

Pour vos cessions de sport nautique

Les vacances à la mer, c’est l’occasion rêvée pour s’essayer aux sports nautiques : funboard (genre de planche à voile), stand up paddle (debout sur une planche avec une pagaie en main) ou même du surf (classique mais efficace en matière de sensation !)

En portant un joli legging coloré, vous vous assurez une liberté de mouvement parfaite et vous évitez d’investir dans une combinaison ! De plus, le textile préservera vos gambettes du soleil (la crème solaire étant inefficace après quelques chutes dans l’eau !).

Le legging séchera en un clin d’œil et sera facile à rincer.

Pour vos excursions touristiques

Parce que vous n’allez pas passer la totalité de vos vacances à bronzer au soleil et que quelques excursions touristiques et/ou en ville s’impose, un legwear glissé dans votre valise vous rendra un fier service !

Un jour de pluie ? Profitez-en pour aller au musée ! Passez un joli legging coloré ou même un legging dentelle, un top loose et votre appareil photo en bandoulière. Bref, passez en mode touriste.

Optez aussi pour un legging si vous visitez grottes, château ou cathédrale : des lieux généralement (très) frais.

Pour vos soirées

Envie d’une tenue chic pour vos soirées vacances ? Pensez à prendre un collant dentelle noir avec vous. Mariez-le avec une petite robe colorée (que vous aurez porté jambes nues en journée) et vos sandales préférées.

Simple et efficace, la dentelle est légère à porter et suffisamment respirant pour habiller vos gambettes durant les longues soirées d’été !

Pour un look de soirée plus décontracté, optez pour un legging fantaisie (dentelle ou pas !).

Quels legwears en période de canicule ?

J’ai bien envie de vous dire aucun, mais on est sur le blog à collants ! Et puis certaines personnes, dans certaines circonstances sont obligées/se sentent mieux en portant des legwears. A celles et ceux là, voici quelques conseils utiles !

Dress code drastique

Les personnes qui travaillent dans les banques et autres milieux pro avec un dress code strict m’impressionneront toujours ! Toujours tirés aux quatre épingles et impeccables alors que le commun des mortels se démène avec son dressing chaque matin (en tous cas, c’est mon cas…).

Pour toutes les femmes « victime » d’un dress code drastique, pas le choix : bas et/ou collant fins s’imposent en période de canicule. Les bas et collants voile sont beaucoup moins chauds qu’un pantalon et une jupe laissera toujours mieux circuler l’air.

Je n’aime pas mes jambes

Et si on profitait de la canicule pour piétiner une bonne fois pour toutes ce complexe parfaitement inutile (comme tous les autres complexes du reste !) ?

C’est la canicule, quoi de plus normal que de sortir jambes nues ? Poilues ou pas, bronzées ou pas, musclées ou pas, peu importe : le confort doit toujours primer !

Si ce n’est pas envisageable, je vous conseille de choisir un legging afin que vos petons respirent et puissent assurer leur rôle de régulateur thermique. On choisira son legging respirant : plutôt un touché peau de pêche qui ne comprimera pas les jambes et évacuera efficacement la transpiration.

Cette nuit je fais la fête en plein air

A l’occasion d’un festival, d’un concert ou d’une soirée en plein air, la bonne idée c’est de mettre un petit legging au fond de son sac à main ! Parce que s’il fait affreusement chaud en journée, les nuits peuvent être (très) fraiches et les écarts de températures,  l’organisme n’apprécie pas du tout !

On pourra donc sortir jambes nues en aillant prévu un collant fantaisie ou un legging assorti à sa tenue. Quand la température chute et/ou qu’on en ressent le besoin – hop – on s’isole et on enfile rapidement son legwear de secours : Encombrement minimum, confort maximum !

Dans tous les cas, pour s’offrir un chouette legwear à porter tout de suite ou à garder au chaud pour l’automne, c’est au Tiroir à Collants que ça se passe !