Des collants unis ou des collants à motifs ?

J’ai reçu quelques questions de demoiselles se demandant quels collants colorés porter avec telle ou telle jupe/robe. Du coup j’en fais un post au cas où d’autres se poseraient également la question (ô combien existentielle !).

Bien que n’aillant pas la science modesque infuse, je pratique le collant depuis pas mal de temps et j’ai pu tester moult associations fringuesques/collantesques plus ou moins réussies !

Il y a bien sur des choses dont vous vous doutez. Par exemple vous savez qu’il vaut mieux éviter d’associer une jupe à pois à des collants à rayures.  Ou alors faut avoir une aura modesque à toutes épreuves !

Collants unis et à motifs du Tiroir à Collants

Collants unis et à motifs du Tiroir à Collants

En fait c’est simple, une robe à motifs quels qu’ils soient ne supporte pas les collants à motifs et des collants à motifs ne supporteront pas une robe à motifs.

Donc avec une robe ou une jupe unie, portez des collants imprimés (à pois, à rayures, à petits cœurs, à étoiles, à motifs …). Et à l’inverse, avec des habits unis, osez les collants à motifs !

L’options de facilité, c’est bien sûr de choisir une petite robe noire avec des ballerines ou des escarpins noirs. Mais vous pouvez aussi miser sur la couleur : Par exemple ces collants rouges avec une robe bleue marine ou encore une jolie jupe grise perle avec ces collants multicolores.

En optant pour la couleur, le contraste entre vos collants et le reste de votre tenue sera beaucoup moins marqué qu’avec une robe noire. Et du coup, le résultat sera plus sobre et moins excentrique !

Pour ce qui est des collants unis, ils vont aussi bien avec une robe à motifs qu’avec une robe unie. Si vous choisissez l’option total look uni, permettez vous des collants un peu flashy et surtout, agrémentez d’accessoires ! Et quand je dis accessoires, je parle aussi bien de bijoux colorés que de bérets/bonnets, écharpes et gants ! Choisissez les de la couleur de vos collants unis.

Pour les plus sages qui veulent des collants unis, c’est par ici que ça se passe ! http://www.letiroiracollants.com/collants-unis/32-collants-unis-differentes-couleurs-disponibles.html

Pour les autres, les collants à motifs c’est par là ! http://www.letiroiracollants.com/10-collants-imprimes

Comment ranger ses collants ?

Je vous ai déjà parlé ici de ma logistique du Tiroir à Collants. Mais mes collants perso ne sont pas du tout rangés de la même façon !

Le problème quand on a des tonnes de fringues, de chaussures et de collants c’est que si on n’optimise pas son rangement, on peut vite se retrouver envahie ! Or on a plein d’autres choses à ranger dans nos placards : Des bouquins et des affaires de cours pour les collégiennes, lycéennes et étudiantes (pour celles-ci, ce dessin est pour vous !), des draps, des affaires de toilettes et des factures de toutes sortes pour toutes les autres.

Si je n’ai toujours pas trouvé de solution pour stocker mes fringues sans avoir à tout déplier dés que je cherche mon Tshirt « ‘tainpourtantj’étaissurequ’ilétaitsurlehautdela3èmepiledegauche !! », en revanche j’ai quelques solutions pour les collants et autre legwears.

L’objectif c’est de pouvoir repérer en un seul coup d’œil le collant désiré (vu qu’on aura déjà mis un quart d’heure à débusquer le pull, le Tshirt, la robe ou la jupe qui ira avec). Moi j’utilise des panières en plastique. Et surtout, surtout pas les panières en osier qui, même si elles sont plus jolies, sont le meilleur moyen de trouer et/ou filer vos legwears préférés. Ou alors on les choisit tapissées de tissu (comment se noyer dans un verre d’eau …). Et dans ma panière, je range mes collants cote à cote, un peu comme des œufs, voyez ?

Les collants de ma maman

Les collants de ma maman

Mes collants (bien rangés donc)

Mes collants (bien rangés donc)

En fait, tout est dans le pliage : je prends ma paire de collants, je la plie en 2 puis je l’enroule comme si je voulais faire un roulé à la confiture (mais sans confiture). Ensuite je les place les uns contre les autres, verticalement. Ça me permet d’en mettre beaucoup dans une seule panière et donc d’optimiser mon espace !

Ce système de pliage marche aussi avec les casiers qu’on suspend à une tringle (c’est pas clair ?) ou encore à un Tiroir (que l’on nommera Tiroir à Collants !).

Et pour garnir ce fameux Tiroir qui, à lui seul, pourrait accueillir tout ce que j’ai en boutique, c’est par ici que ça se passe !

Les chaussettes dans les sandales (mais oui c’est possible !)

Je vois déjà vos poils se hérisser, vos cheveux se dresser et tutti quanti. Respirez un grand coup et lisez la suite, je vais remarier, pour vous, les chaussettes et les sandales ! On est bien d’accord, je ne défendrais pas la grosse chaussette informe dans la sandale de marche. J’en profite quand même pour signaler que ce n’est pas une pratique réservée aux touristes des pays nordiques, j’en vois des tas un peu partout où je vais et puis battre comme plâtre ses préjugés de temps en temps, ça fait du bien. Il parait que c’est extrêmement confortable, je n’ai jamais essayé, mais si c’est votre cas, votre témoignage est le bienvenue.

Bref moi je vous parle d’une jolie chaussette (fine ou pas) dans une sandale sexy (à talon si possible). Je vous mets quelques photos parce que la preuve par l’image y’a rien de tel !

Les chaussettes sous les sandales c'est possible !

Les chaussettes sous les sandales c'est possible !

Donc à partir de là, on peut dire que les sandales et les chaussettes ça se marient bien. Ça tombe bien, j’ai quelques modèles à vous proposer : Des chaussettes à lacet noires pour un look sexy en diable, et des socquettes à dentelle et gros nœud en satin. A porter avec tout : pantalon, robe, jupe, pantacourt, jean boyfriend …

Pour ce qui est des chaussettes à lacets, misez sur des chaussures à talon, suffisamment basses pour ne pas masquer la dentelle. Comme elles sont noires, jouez avec la couleur de vos chaussures : du rouge, du bleu électrique, vous pouvez tout vous permettre !

Les socquettes en dentelles pourront être assorties à toutes sortes de chaussures : sandales sans talon, chaussures plates fermées et bien sure, tout autre godasse à talon. Pensez bien que les chaussures plates avec ces socquettes vous donnerons un coté petite fille que vous pourrez casser avec des accessoires adéquates … ou pas ! Au Tiroir à Collants, elles sont disponibles en différentes couleurs : noir à nœud blanc, rose ou rouge.

Les chaussettes du Tiroir à marier à vos sandales

Les chaussettes du Tiroir à marier à vos sandales

Pour les acheter, c’est par ici que ça se passe ! http://www.letiroiracollants.com/17-unis

Je laisse le mot de la fin à Pénélope Bagieu (et je vous re-invite à visiter son blog !)

Pénélope et les socquettes

Les avantages du legging

Quand je suis tombée sur ce dessin de Pénélope Bagieu, ça m’a d’abord bien fait rire et puis ça m’a donné une idée d’article. Aujourd’hui je vais vous lister les avantages du Legging !

Pour commencer, je vous rappelle rapidement ce qu’est un legging, des fois que certaines d’entre vous débarquent de Mars ou Saturne, on sait jamais.

On les appelle aussi footless, il s’agit en fait de collants sans pied. Il en existe de toutes sortes (comme les collants) à clou, à trous, colorés ou non, à motifs ou non, il y en a même qui imitent le jean (on les appelle jegging). Outre les motifs et matières, il y en a de différentes longueurs : de très long qui, comme un pantalon, tomberont sur vos chevilles, d’autres plus courts arriveront juste sous le genou. D’autres encore, sont suffisamment étirables pour être positionné selon vos gouts, à la cheville ou sur le mollet.

Voila pour le rappel.

Voici les avantages que j’ai listé :

Le legging, c’est multi saison (nouveau concept) ! En été et au printemps avec des sandales ou des chaussures ouvertes et en automne/hiver avec des bottes ou bottines. Si vous craignez d’être démasquée en hiver, jouez la superposition avec des chaussettes ou guêtres chaudes.

Grace aux leggings, vos pieds respirent ! Alors en scandales, c’est assez évident, mais dans des bottes, perso, j’ai du mal à mettre des chaussettes en matière synthétique. Du coup, je met mes leggings avec une paire de guêtres épaisses, mes chaussettes en coton ou en laine, mes bottes et roulez jeunesse !

Les leggings galbent la jambe. Un peu au même titre que les collants on est d’accord. Je dis ça pour tordre un peu plus le cou à la légende urbaine qui dit que seules les filles grandes et minces peuvent en porter. Toutes les filles quelle que soit leur morphologie peuvent porter des leggings.

Les leggings, ça permet aux filles complexées de se mettre en jupe. Il y a celles qui se trouvent trop grosses (plutôt qu’un long blabla, je vous envois chez Big Beauty pour une petite cure à base de confiance en soit 😉 ) et puis il y a celles, comme moi, qui n’aime pas l’aspect de leurs jambes. Plutôt que de me tartiner les gambettes de fond de teint pour les rendre lisse et uniforme, je mets des leggings par tous les temps !

Et enfin, l’avantage incontestable du legging, Pénélope a mis le doigt dessus, c’est qu’on peut espacer les séances d’épilations ! Et ça, c’est pas négligeable.

Ce ne sont certainement pas les seuls, si vous en voyez d’autres, partagez !

J’espère que je vous aurais donné envie d’en porter et si vous voulez vous en offrir, c’est par ici que ça se passe ! http://www.letiroiracollants.com/16-legging

Non les collants colorés ne sont pas morts !

Ce week end, je suis allée à la fête de l’Humanité. J’ai passé quelques années de ma vie à Paris, pourtant j’ai attendu d’être à Lyon pour me rendre à la fameuse festivité.

Mais bon, tout ça n’a pas grand rapport avec les collants ! Et pourtant …

Quand je déambulais sur les boulevards de la fête de l’Huma (c’est tellement grand !), je croisais des dizaines voir des centaines de nanas. Toutes habillées très différemment (forcement !) mais toujours en tenue relativement légère puisqu’il à fait beau sans faire trop chaud. Et en observant un peu mieux toutes ces filles, je me suis rendu compte que nombreuses d’entre elles arboraient des legwears colorés. Bien sur il y avait des collants rouges, signe que la demoiselle ou dame était du PCF (du moins je suppose) mais aussi plein d’autres ! J’ai vu une jeune fille en mi bas rayés, une autre en collants rouges briques, D’autres en collants coutures ou encore en jambières rayées. J’ai croisé un paquet de jegging mais aussi de leggings unis, à trou, à clou … Il y avait vraiment tous les looks possible, depuis les gothiques jusqu’aux babas cool, en passant par des styles plus rock’n’roll ou franchement casual.

Ça m’a fait chaud au cœur ! Je me suis rêvée en fournisseuse officielle de collants de la fête de l’Huma !

Iggy et Luna des Voisins du 109

Iggy et Luna des Voisins du 109

J’en profite aussi pour vous mettre des dessins de Coyote. Lors de ma virée parisienne, vous pensez bien que je suis allé faire les boutiques ! Je suis notamment passée chez Gibert Jeune pour m’offrir quelques BD. Je suis tombée sur le premier tome des dessous des voisins que je me suis empressée d’acheter pour compléter ma collection. Je vous présente donc Luna, personnage de la bd des voisins du 109, gothique sympatoche, amoureuse d’Iggy. Coyote a du gout puisqu’il l’a dessiné en jambières rayées noires et rouges et en collants résilles !

Si vous aimez les dessins de Coyote (qui est, pour moi, le meilleur dessinateur du monde entier), rdv ici pour faire un peu mieux connaissance !

Aujourd’hui je n’ai rien de spécial à vous vendre, désolée. Mais bon, Allez fouiller quand même, je suis sure que vous trouverez quelque chose qui vous plait ! http://www.letiroiracollants.com/

Que faire de ses collants troués et/ou filés ?

Aujourd’hui, je me tire une balle dans le pied (mais c’est pour la bonne cause, z’allez voir !). Oui parce que mon métier à moi, c’est de vous vendre des collants, donc vous parler de collants troués, c’est pas très bankable …

Il y a peu, j’ai fais connaissance avec Béatrice, une maman d’une quarantaine d’année qui … tenez vous bien … fabrique des fleurs à partir de collants et de fil de fer. Rien que ça les amies ! Béatrice tiens ça d’une tante qui lui a enseigné la technique.

Ce qui est chouette dans cette histoire, c’est que plutôt que de garder ce savoir faire et ses créations pour elle, Béatrice les partages avec les personnes âgées des maisons de retraite de Loire-Atlantique. Elle leur apprend la technique et fabrique, avec eux, des fleurs de toutes sortes en collants.

Bon ça fait très BisounoursLand, mais je vous en parle parce que deux aspects de cette démarche me plaisent beaucoup : D’abord pour le coté développement durable, parce qu’en fait, c’est ni plus ni moins que du recyclage. Réduire ses déchets pour protéger l’environnement, c’est quelque chose qui me tiens à cœur. D’autre part, l’aspect social qui consiste à apporter une activité et un but aux personnes âgées qui vivent en maison de retraite me parait très positif.

Fleurs en collants handmade by Béa

Fleurs en collants handmade by Béa

Le principal souci de Béatrice en fait, c’est la matière première ! C’est finalement assez compliqué de se procurer des collants usagés, surtout quand on est une personne isolée (dans le sens où elle n’a pas d’association pour l’épauler par exemple). Donc voila, je vous propose de faire la passerelle (que dis je ? le pont !) entre vous et Béatrice. Vous avez dans vos tiroirs des collants, bas, jambières, mi bas, leggings inutilisables ?  Envoyez-moi un petit mail en me demandant l’adresse de Béa et je vous la transmettrais avec grand plaisir !

Fleurs en collants handmade by Béa

Fleurs en collants handmade by Béa

NB1 : Béatrice n’est pas une fétichiste et ne vous jettera pas de sortilège grâce à vos collants filés !! De plus elle ne retire pas de bénéfice financier de ses créations : elle les offre aux personnes âgées ou à des œuvres caritatives.

NB2 : Soyons claires, il faut se lever tôt le matin pour réussir à filer les collants du Tiroir à Collants (comprenez : C’est pas facile !). Les collants opaques ont une durée de vie bien plus longue que les collants fins et transparents.

Recycler ses legwears ou comment porter ses legwear d’été en hiver

Les jours frais reviennent et, avec eux, les legwears d’hiver. On pense tout de suite aux gros  collants en laine, mais il est tout à fait possible de recycler vos legwears d’été pour le grand froid.

Vous avez une paire de jambières que vous appréciez particulièrement ? vous aimeriez ne pas les remiser au fond de vos tiroirs durant l’hiver ? Rien de plus simple ! Par exemple, pour ces jambières façon marinières ou même ces mi bas marins, l’association avec ces collants bleus vous permettra de les ressortir durant l’hiver.

On peut donc jouer sur la superposition jambières ou mi bas et collants pendant l’hiver. Non seulement vous recyclez, mais en plus vous multipliez les couches de textile sur vos jambes ce qui les maintiendra d’autant mieux au chaud.

Le legwear d’été par excellence c’est bien sur le legging. Je ne vous ressors pas les arguments développés cet été (le pied respire, on peut les porter avec des nu pieds …). Ici ce qui m’intéresse, c’est comment porter son (ses !) leggings durant la saison fraîche voir froide.

C’est encore plus simple ! on enfile son leggings, une paire de chaussettes épaisses ou non et des bottes ou bottines qui masquerons le bas du leggings. Et voila !

Perso, j’aime agrémenter cette combinaison d’une paire de guêtres épaisses et chaudes, d’une couleur différente de mes leggings. Ça tient chaud aux mollets et aux chevilles et en les laissant tomber en accordéon dans mes bottes, ça me donne un petit air décontracté que j’adore !

Bref en hiver, on peut porter ses legwears d’été en les associant à d’autres legwears d’hiver! Ce serait dommage de se priver d’une partie de son tiroir à collants parce qu’il fait trop froid !

Les Leggings façon jean, mode d’emploi

Le jegging, c’est pour toutes celles qui ne supportent pas les jeans classiques en été. Vous recherchez la souplesse et la légèreté pour habiller vos jambes ? Vous aimez pourtant l’aspect jean parce qu’il s’accorde avec à peu prés tout ? Le legging façon jean est fait pour vous !

Donc un jegging, c’est les avantages du jean, sans ses inconvénients.

Au Tiroir à Collants, on vous propose différents modèles, du plus simple aux plus élaborés, vous trouverez forcement votre bonheur !

  • Les leggings façon jean à coutures imprimées : Simplissimes et ultra réalistes, ils sont disponibles en noir et en bleu. L’absence de coutures les rend hyper confortable. De plus, si vous choisissez de les porter sous une jupe légère, il n’y aura pas de relief de coutures !
  • Les jeggings réalistes à poches zippées : Histoire de bluffer son monde 😉 Leur réalisme vous permet des les porter comme un vrai pantacourt, avec un petit Tshirt court et des spartiates !
  • Les jeggings à revers : Simple avec une touche d’originalité, ils sont déclinés en bleu (jean brut) et gris. Porter les, au choix, avec des haut talons, des ballerines ou des spartiates. Il n’a pas de poches, évitez donc de le porter sans haut un peu long.
  • Les leggings façon jean à fronces et cloutés : Les jeggings qui mettront vos jambes en valeur ! Dans l’idéal, à porter avec une tunique courte, fine et légère.

Ils sont élastiqués au niveau de la taille. D’ailleurs, quand vous assortissez ces leggings façon jean, éviter de laisser apparaître ce fameux élastique, cela briserait tout le charme de votre tenue ! Au-delà de ça, les leggings en jean sont, comme tous les autres leggings, hyper facile à assortir. Du look le plus habillé au plus décontracté, vous pouvez vous permettre tous les styles ! Osez la transparence avec une chemise ample et une jolie paire de sandales.

Pour les acheter, c’est par ici que ça se passe ! http://www.letiroiracollants.com/16-legging

Les jambières, pour qui, pourquoi, comment ?

Pour rappel, les jambières ce sont ces grandes chaussettes qui montent au dessus du genou mais qui ne sont pas suffisamment hautes pour être des bas. Bref on l’enfile et on la remonte jusqu’à mi cuisse en aillant pas peur de l’étirer un peu ! Au tiroir à Collants, nos jambières ont toutes une large bande élastiquée en haut de la cuisse, ce qui les maintient en place quoi qu’il arrive !

Il en existe de toutes sortes : les jambières unies pour les plus sobres, les jambières à rayures pour les rigolotes et même des jambières poker pour mettre le feu au casino ! Certaines sont épaisses et conviendront en hiver pour garder vos gambettes au chaud, tandis que d’autres, plus fines, pourront être portées seules lorsqu’il fait doux ou par-dessus un collant pour égayer la tenue par grand froid.

Ce qui est sympa avec la jambière, c’est qu’on peut en faire plein de choses !

Vanessa Hudgens en jambières et petite robe

Vanessa Hudgens en jambières et petite robe

D’abord, pour les plus prudentes, un style très simple et très classe : Une petite robe droite unie, une veste et une paire de jambières et le tour est joué !

Pour celles qui aiment les rayures, même tenue en jouant avec la couleur des rayures : Vous choisissez des jambières rayées violet et noir ? Assortissez les de chaussures et d’une jupe noires et d’un petit pull violet !

On peu aussi les porter sous des bottes voir même sous des cuissardes. Ces dernières ne laisseront apparaître que le haut de votre jambière, profitez-en pour choisir des jambières qui comportent un motif en haut de la cuisse !

Si vous choisissez de les porter avec des bottines, vous pouvez optez pour les laisser tomber en accordéon sur vos mollets.

Les plus frileuses les porteront sous leur pantalon ou même sous leur combinaison de ski !

Enfin, celles qui ne veulent pas montrer leur jambes pourront les adopter avec un short ou une jupe/robe descendant au genou.

Vous l’aurez compris, une paire de jambières pourra être assortie à plusieurs tenues pour des styles toujours différents ! Au Tiroir à Collants, on vous en propose de toutes sortes : des rayées, des unies, avec ou sans pied, à motifs …

Si vous souhaitez en acheter, c’est par ici que ça se passe ! http://www.letiroiracollants.com/26-toutes-les-jambieres

A chaque femme son collant ! (ou comment choisir ses collants)

Les collants servent avant toutes choses à habiller les jambes. Une fois qu’on ne se sent plus « nue », on met beaucoup plus facilement (mini) jupe, (mini) short et autre robe-pull et tunique (ultra) courtes.

Ils permettent également d’avoir les jambes au chaud et ce, toute l’année, car nos gambettes sont très sensibles au froid (surtout nos genoux)(en tout cas, surtout les miens !).

Enfin, ils seront la touche originale et/ou colorée des tenues les plus sobres.

Au-delà de leur fonctionnalité, les collants peuvent, grâce à leur couleur et/ou motif, façonner une silhouette.  Bien sur le résultat ne sera jamais spectaculaire, mais ça permet de jouer sur des effets d’optique.

  • Les Normales à Minces : C’est pas sorcier, tout va ! Collants à motifs, collants rayés, collants à pois
  • L’ordre des Rondes : … Qui souhaitent dissimuler les formes de leurs jambes, mieux vaut éviter les rayures horizontales et privilégier le noir et d’une manière générale, les couleurs sombres. Alors effectivement, c’est tristounet, mais il y a toujours des alternatives ! Par exemple, des collants à fond noir et à pois colorés sont tout indiqués. Pensez également aux collants à rayures verticales, qui allongeront vos jambes !
  • L’ordre des Jeunes : Des jambières pour faire collégiennes, des collants à petits cœur et/ou tête de mort pour être tendance voir des collants imprimés pour faire plus femme.
  • L’ordre des moins jeunes : Je le dis pour celles qui hésitent : évitez les modèles à tête de mort ! Par contre, osez l’imprimé qui vous ira forcement en vous donnant un coté « sur de moi ». Ma maman (qui m’a refilé le virus du collant et je l’en remercie !) ne porte que des collants rayés multicolores et je trouve que ça la rajeuni énormément.

Ce sont des indications. Les filles qui sont rondes et qui aiment leurs jambes (et qui ont bien raison !) pourront tout se permettre. A l’inverse, les filles minces et qui ne sont pas en extase devant des collants rayés kaki/orange fluo, personne ne peut les obliger à en porter !

Je ne parle ici que de collants, mais tous ces conseils valent pour les leggings, jambières, guêtres et autres réjouissances.

Ce qui doit vous guider avant tout, quel que soit votre morphologie et votre âge, c’est votre feeling et vos gouts personnels.