La supériorité des collants, leggings et bas sur le pantalon

Quand je ne suis pas en collant (ou leggings ou un mix jambières/collant), je suis en jean. Sauf que plus ça va, plus je trouve des inconvénients aux pantalons en général et aux jeans en particulier.

D’abord, porter un collant ou un legging, c’est avoir une grande liberté de mouvement ! Un exemple simple : pour celles et ceux qui se déplacent en vélo, on est beaucoup mieux pour pédaler dans un legging que dans un pantalon.

Ensuite, quand il pleut, on est souvent victime du pantalon qui « infuse ». Vous savez, les pantalons un peu flar ou juste légèrement évasés, qui se portent par-dessus les chaussures. Pour peu qu’il soit à peine long et qu’il effleure ou touche le sol à chaque pas, dés qu’il pleut, il s’imbibe d’eau. Ensuite, par un obscur phénomène physique, l’eau remonte dans le tissu et c’est tout l’arrière du mollet qui est mouillé ! Pour attraper la crève, c’est de première !

Les jeans en coton retiennent beaucoup la chaleur et la transpiration, alors que les collants et leggings, généralement en matière synthétique, la laissent passer et surtout, la laisse s’évaporé ! Du coup, on aura moins chaud dans un collant que dans un pantalon classique. Et en hiver, les pantalons laissent passer l’air froid (voir glacial !). Ce qui n’est pas le cas des collants. D’ailleurs en hiver, je suis toujours en legging polaire, que ce soit avec une robe pull ou en dessous d’un pantalon.

Et puis il existe quantité d’autres raisons : les collants prennent moins de place ne machine que les pantalons (il suffit d’avoir quelques petites pochettes à sous vêtement délicat, pour les protéger du reste du linge). Les collants, de part leur élasticité, s’adaptent à toutes les morphologies, ce n’est pas le cas des pantalons avec lesquels il faut toujours trouver LA bonne coupe et LA bonne taille.

Bref vous l’aurez compris, je préfère les collants, leggings et bas aux pantalons ! Et si vous voulez (vous) en offrir, que ce soit des bas, des jambières, des leggings ou des collants, c’est toujours par ici que ça se passe !

Vous aimerez aussi

11 Comments

  1. 1
    • 2

      C’est sur que la pluie, c’est l’ennemi n°1 des pantalons ! Quand je vois des jeans trempés jusque derrière les genoux des filles qui les portent brrrrr j’ai froid pour elles ! Perso, ma tenue de pluie c’est collants et bottes ou bottines bien imperméabilisées.

  2. 3
  3. 5

    Plus pratique et plus esthétique aussi 😉
    Au passage j’adore la photo qui illustre ce post : collants colorés + doc martens = mariage parfait

  4. 7

    C’est vrai que les pantalons et les jeans surtout retiennent trop la chaleur et transpiration et qu’il est plus confortable de mettre des leggings ou des collants sous un short ou une jupe ,d’ailleurs aussi bien pour les femmes que pour les hommes .

  5. 8

    Après avoir passé un hiver entier quasi-exclusivement en collant et le réitérant cette année, je suis tout à fait d’accord.
    Maintenant, j’ai un peu plus de mal à me mettre en pantalon (je suis d’accord, ce n’est pas forcément facile à en trouver) Mais, j’en mets quand même quand je fais du rangement à la maison ou quand je prend le train (car il m’est arrivé de filer mon collant je ne sais pas comment après avoir pris le train…)

    Par contre, j’aimerais apporter une petite précision, les collants, c’est bien quand il pleut, mais évitez les collants clairs ! (privilégiez les foncés, quoique…)
    Mes collants écrus ne s’en sont pas remis : ils ont plein de taches grises derrières qui ne sont pas parties… (au fait, une petite astuce pour ? *chibi eyes*)

    Sinon, j’adore le collant bleu-vert avec les docs fleuries !

    • 9

      Je te reconnais bien là !
      Tes collants écrus sont en quelle matière ? Perso quand je met les miens, c’est avec des bottes. Du coup mes bottes ramassent les projections d’eau. Comme elles sont foncées, ça ne se voit pas.
      Si tes taches sont fraîches, tenter un savonnage énergique au savon de Marseille (je n’ai jamais essayé, mais on sait jamais !) avant de les passer en machine ? Avec toutes les précautions d’usage : ongles nikels, pas de bijoux et tout et tout.
      Sinon, la solution c’est de camoufler les vilaines taches sous des guêtres (et encore, ça dépend d’où sont situées les tâches ?).

      • 10

        Ben, l’habituel nylon-lycra… 🙁
        J’avais des bottines au dessus de la cheville, donc c’est à ce niveau-là. Effectivement, je pourrais mettre des guêtres noires pour que celles-ci se ramassent toute la saleté 😛 (bonne idée, tiens !) Je vais faire ça, mais je suis tentée de me le racheter pour pouvoir les mettre avec mes chaussures basses…

  6. 11

Répondre à Liza Annuler la réponse.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*