Comment enfiler et enlever ses collants sans les filer (et sans se ruiner le dos)

Les collants fins se filent très facilement un ongle cassé, une bague … il suffit d’un rien ! Et certains collants (ça marche aussi avec les leggings) sont épais donc peut extensibles : une misère à enfiler (par contre une fois dedans, c’est douillet et super confortable !).

Aujourd’hui donc je vous explique ma technique (pour ne pas dire ma tactique) pour les enfiler.

D’abord on enlève ses bijoux (y compris ses bracelets, on est jamais trop prudent !) et on vérifie que ses ongles ne soient pas abimés. On s’assoit, on attrape son collant et on retrousse la première jambe entre le pouce et l’index de chaque main, jusqu’au pied du collant. On place son pied dans le collant et on le remonte en le laissant filer entre ses doigts jusqu’au genou (grand max !). On recommence l’opération avec la seconde jambe mais cette fois ci on remonte le collant jusqu’au dessus du genou. On reprend le collant de la première jambe et on le remonte au même niveau que la seconde jambe.

On se relève pour finir d’enfiler ses collants sans les filer. Il va falloir le tendre sur les jambes.

Pour ça, il faut attraper l’étoffe de chaque coté de la jambe, franchement et à pleine main. Rien de pire que de pincer délicatement ses collants : c’est le meilleur moyen de les filer !

On attrape son collant de chaque coté de la cheville et on tire franchement. On fait la même chose sur le mollet, puis on passe à la cheville et au mollet de l’autre jambe. Ensuite on peut remonter son collant sur les cuisses.

On fait la même chose en attrapant le collant au niveau du genou puis sur la cuisse.

Là, vous pouvez remonter vos collants sur votre taille. Et si comme moi vous avez horreur des collants qui vous serrent le ventre : repliez le sur vos hanches !

Pour enlever ses collants, c’est nettement plus simple : On glisse ses index entre son collant et sa hanche, de chaque coté. Et on le pousse vers le bas (c’est plus rapide !) : ça permet de l’ôter à la vitesse de l’éclair et de ne pas avoir à le retourner pour l’enfiler de nouveau !

Je ne sais pas si c’est très clair ! Mais une chose est sure, si vous cherchez des collants, c’est par ici que ça se passe !

Si malheureusement vous avez déjà filé vos collants, plutôt que de les jeter, je vous propose une alternative sympa et écolo !

La supériorité des collants, leggings et bas sur le pantalon

Quand je ne suis pas en collant (ou leggings ou un mix jambières/collant), je suis en jean. Sauf que plus ça va, plus je trouve des inconvénients aux pantalons en général et aux jeans en particulier.

D’abord, porter un collant ou un legging, c’est avoir une grande liberté de mouvement ! Un exemple simple : pour celles et ceux qui se déplacent en vélo, on est beaucoup mieux pour pédaler dans un legging que dans un pantalon.

Ensuite, quand il pleut, on est souvent victime du pantalon qui « infuse ». Vous savez, les pantalons un peu flar ou juste légèrement évasés, qui se portent par-dessus les chaussures. Pour peu qu’il soit à peine long et qu’il effleure ou touche le sol à chaque pas, dés qu’il pleut, il s’imbibe d’eau. Ensuite, par un obscur phénomène physique, l’eau remonte dans le tissu et c’est tout l’arrière du mollet qui est mouillé ! Pour attraper la crève, c’est de première !

Les jeans en coton retiennent beaucoup la chaleur et la transpiration, alors que les collants et leggings, généralement en matière synthétique, la laissent passer et surtout, la laisse s’évaporé ! Du coup, on aura moins chaud dans un collant que dans un pantalon classique. Et en hiver, les pantalons laissent passer l’air froid (voir glacial !). Ce qui n’est pas le cas des collants. D’ailleurs en hiver, je suis toujours en legging polaire, que ce soit avec une robe pull ou en dessous d’un pantalon.

Et puis il existe quantité d’autres raisons : les collants prennent moins de place ne machine que les pantalons (il suffit d’avoir quelques petites pochettes à sous vêtement délicat, pour les protéger du reste du linge). Les collants, de part leur élasticité, s’adaptent à toutes les morphologies, ce n’est pas le cas des pantalons avec lesquels il faut toujours trouver LA bonne coupe et LA bonne taille.

Bref vous l’aurez compris, je préfère les collants, leggings et bas aux pantalons ! Et si vous voulez (vous) en offrir, que ce soit des bas, des jambières, des leggings ou des collants, c’est toujours par ici que ça se passe !

Les collants plumetis du Tiroir à Collants

Les collants plumetis vous aimez ? Moi aussi !

Je vous rappelle quand même rapidement de quoi il s’agit : Des collants voiles fins, généralement noirs, brochés de noir. Les brochures forment des petits pois dans la version classique des collants plumetis. Elles peuvent aussi former des cœurs ou des nœuds dans des versions plus originales.

Au Tiroir à Collants, on vous propose des Collants plumetis noirs à petits cœurs ou à petits nœuds. Archi simples à assortir, ces collants fantaisie permettent de jongler avec les looks et les matières.

Vous aimez le look rock ? Un short en jean destroy, un haut loose un peu mité, des boots et des collants plumetis à petits cœurs, pour faire contraste. Les collants plumetis adouciront votre look tout en gardant un petit coté rock grâce à sa couleur noire.

On peut aussi la jouer plus classique avec un total look noir : Des talons ou des bottines plates, une robe ou une jupe vaporeuse en satin et des collants plumetis à nœuds. Voila une tenue simple et passe partout pour toutes les occasions. Vous pouvez varier la matière de votre robe ou jupe pour un look plus ou moins habillé (le satin étant tout de même très chic !)

Et si vous voulez (vous) offrir ces collants à coeur ou ces collants plumetis à petits noeuds, il suffit de cliquer !