Quand et comment porter des jambières ?

Les jambières, vous savez, ce sont ces longues chaussettes qui montent jusqu’au dessus des genoux. D’ailleurs certain(e)s les appellent « chaussette haute » (c’est quand même plus parlant que jambière).

Je vais essayer de passer en revue toutes les occasions d’en porter, en restant concise (sinon y’en a pour 3jours).

 

–          On est en plein cœur de l’été, il fait minimum30°Cà l’ombre et la méteo annonce un orage dans la journée avec pluie diluvienne et tutti quanti. Je glisse une paire de jambière dans mon sac, si possible assortie à ma tenue du jour. Ainsi, je reste jambe nue jusqu’à ce que la pluie tombe et que l’air se rafraichisse (à ce moment là, je fil au toilette et j’enfile mes jambières) (ni vu ni connu !)

–          C’est l’hiver et il fait dramatiquement froid. Sauf qu’il est hors de question pour vous de ranger vos robes et jupes durant cette période. Une paire de jambière fantaisie par-dessus votre legging polaire : pour allier chaleur, confort et féminité !

–          Toujours dans la même optique, lors des soirées au coin du feu (ou devant la télé … hem), les jambières permettent de rester au chaud en évitant l’affreux pyjama pantalon ! D’ailleurs, les jambières en coton sont souvent utilisées comme night wear, c’est quand même plus sexy que de dormir en chaussette !

–          Le reste de l’année, lorsqu’il fait très frais le matin et qu’en journée on cuit au soleil et on grelotte à l’ombre. Les jambières seront vos meilleurs alliés : rapidement enfilées et ôtées en un clin d’œil !

 

Et si vous aussi vous aimez les jambières, que ce soit la jambière fantaisie, la jambière coton, la jambière rayée … Vous trouverez forcement votre bonheur ici !

Quelle est la différence entre une jambière et un bas ?

C’est une question qui revient souvent ! La différence entre un bas et une jambière se résume en un mot : leur longueur.

Les bas fantaisie ou non sont des vêtements extrêmement anciens. La version fine, en nylon, que nous connaissons aujourd’hui est relativement récente puisque la fibre de nylon n’a été inventé qu’en 1939. Le bas n’est ni plus ni moins qu’une longue chaussette qui remonte jusqu’au dessus de la cuisse. Sa longueur permet de le retenir sur la cuisse grâce à un porte jarretelle.

La jambière est un dérivé du bas : il s’agit d’une chaussette haute qui remonte au dessus du genou. Cependant elle n’est pas assez haute pour être retenue par un porte jarretelle. Elle tient sur la jambe grâce à une large bande élastiquée et au relief du genou qui l’empêche de descendre.

Autant on peut acheter des bas les yeux fermés : un bon porte jarretelle vous assurera un maintien parfait, autant la jambière doit être soigneusement choisie. Elle doit toujours être pourvue d’une large bande élastiquée mais pas trop étroite (au risque de vous comprimer le cuisse !) et surtout, elle doit être suffisamment longue. Il n’y a rien de pire qu’une jambière qui redescend sous le genou et qu’il faut remonter toutes les 5 minutes !

Pour finir, la grande différence entre une jambière et le bas, c’est que la jambière, avec une jupe courte, laissera une bande de peau nue. Le bas, à l’inverse, quelle que soit la longueur de votre jupe, sera parfaitement couvrant.

Et que vous vouliez (vous) offrir des jambières ou des bas, c’est toujours ici que ça se passe !

Collant et chaussette haute, qui dit mieux ?

Après vous avoir montré ce que je n’aime pas du tout en termes de legwear, aujourd’hui je vous montre ce que j’adooooore. Et vous allez voir, franchement, c’est pas compliqué !

Vous prenez un collant uni, une paire de jambière (ou chaussette haute), un mini short et une paire de bottines. Vous assemblez tout ça, avec un haut sympa et vous obtenez l’une de mes tenues préférée ! Je trouve que la superposition chaussette haute, collant, short et bottines donne du volume aux jambes et leur dessine de jolies courbes.

Bref voici la demoiselle en question.

collant noir jambière grise

En voila une tenue qu'elle est chouli !

Vous en conviendrez avec moi, cette tenue manque tout de même un peu de couleur. Je pense qu’il faut profiter des deux legwears pour faire de jolies associations de couleur. Du vert avec du gris, du bleu avec du marron, du bleu avec du rouge … Et si vous avez envie de mettre un peu de motifs, pourquoi pas associer les jambières marinière à un collant rouge ou les jambières à cœur à un collant blanc.

Le fait de porter deux legwears super posés, que ce soit un legging avec des guêtre ou des collants et des jambières offre de multiples associations possibles. Bien plus nombreuse que si l’on s’était contenté d’un simple collant ou d’un legging seul ! Bref, l’union fait la force (et la fantaisie).

Si vous cherchez des jambières unies, vous en trouverez ici ou .

Si vous cherchez des collants unis, ce sera par là.

Et pour plus de fantaisie, il faudra allé fouiller au Tiroir à Collants !

Bas jambière marinière du Tiroir à Collants

Je crois que ce n’est plus à démontrer, la tendance est à la marinière. On en trouve à tous les coins de rue. De la plus simple à la plus sophistiquée, avec strass, épaulette, sérigraphie … Bref il y en a pour tous les gouts.

Sauf que … la marinière c’est soit un tshirt, soit un pull voir, à l’occasion, une robe pull. Tout le monde en a au moins une dans sa penderie (si ce n’est plus, en différentes colories …).

En me baladant sur internet à la recherche de la perle rare (la marinière que personne n’a)(que je n’ai pas trouvé !), je suis tombée sur ce dessin de l’illustratrice Dragib qui m’a bien fait rire. Grace à elle j’ai un peu laissé tomber ma quête !

La marinière by Dragib

La marinière by Dragib

En fait, la marinière originale d’aujourd’hui, c’est celle qu’on se met aux gambettes, un peu comme la jambière marinière du Tiroir à Collants (J’ai un peu honte de cette transition …). On l’associe à du bleu, du blanc et une touche de rouge et le tour est joué ! Le must étant bien sur des chaussures rouges et une petite jupe blanche. C’est la tenue idéale pour ce printemps : ni trop chaud mais les jambes couvertes parce que la canicule n’est pas encore là !

Vous pourrez la porter au choix, juste au dessus du genou, façon jambière, pour montrer l’encre rouge située sur le haut de chaque chaussette haute. Ou alors remonté sur le haut de la cuisse, façon bas, maintenue par un porte jarretelle pour masquer l’encre sous votre jupe ou robe.

Et si vous voulez (vous) offrir les bas jambières façon marinière, c’est ici que ça se passe !

Jambière à nœud et jolis bas

Un post éclair pour vous montrer les jolies jambières et autres bas à nœud du Tiroir à Collants. J’ai toujours été une inconditionnelle du collant original, mais de plus en plus, les chaussettes hautes ornées d’un nœud me fond craquer. C’est certainement lié à la popularité que rencontre le nœud en ce moment. On le trouve en bracelet, en ceinture, sur les tshirts et les robes. Désormais, on le trouve sur ce collant plumetis et sur les bas et jambière du Tiroir !

Je vous laisse avec les photos et moi je file me préparer pour les photos (oui, encoooore des nouveaux modèles ! je ne vous ai jamais dit que je ne m’arrête jamais ??)

Bas et jambière à noeud du tiroir à collants

Bas et jambière à noeud du tiroir à collants

Les bas blanc opaques à petit nœud bleu

Après les bas noir à nœud blanc, je vous présente les bas blanc à nœud en vichy bleu ! Simples, faciles à porter, ces bas nylon opaques peuvent se porter de différentes façons :

Façon jambière (ou chaussette haute) en les remontant juste au dessus du genou. En les portant de cette façon, vous révélerez forcement le petit nœud bleu, pour un look doux et tendre.

Vous pouvez aussi les porter façon bas, en remontant la bande élastiquée sur le haut des cuisses. Pensez à utiliser un porte jarretelle sinon vous serez bonnes à remettre vos bas en place toutes les 5 minutes ! En les portant comme des bas, vous masquerez les petits nœuds pour obtenir de classique bas blanc.

Bref un legwear deux en un à porter plus ou moins haut sur la jambe, selon vos envies et votre style.

Je vous ai dégotté deux looks à assortir à ces bas :

Le premier est à base de jean et de petites boots. Un look un peu motarde, que les bas blancs viendront adoucir. Et si vous choisissez de les porter façon jambières, ça créera un contraste sympa, entre le joli nœud nœud et le jean de la salopette et le cuir des boots. Bref un look de gentille motarde !

Le second est à base d’étoiles et de derby à talon. J’aime beaucoup le contraste entre le coté strict du bleu marine, la fantaisie des étoiles et la tendresse des nœuds en vichy.

Et si vous voulez (vous) offrir des bas ou chaussettes hautes, c’est ici que ça se passe !