Les malheurs du Tiroir à Collants

Aujourd’hui je vous raconte mes malheurs. Pas les miens perso hein ? Faut pas déconner. Mais les miens en temps que « Camille du Tiroir à Collants ».

D’abord, je vous avais raconté les misères que la Poste m’avait fait subir ici. Après avoir déposé deux réclamations pour deux paquets arrivés à des clientes ouverts et incomplets, je pensais dur comme fer que les articles manquant allaient être facilement retrouvé !

Que nenni.

J’ai reçu deux courriers m’informant que mes articles n’avaient pas pu être retrouvés. Et la Poste de conclure « je vous remercie de votre confiance » … on atteint des sommets !

Donc certaine de mon droit (la personne qui a pris mes réclamations m’avait dit « de toutes façons il y a une assurance de 20euro sur ce type d’envoi ») j’attrape mon téléphone et j’appelle le service pro de la poste pour faire jouer l’assurance.

Et là, j’apprends plusieurs choses :

D’abord que l’assurance est débloquée uniquement si le colis n’arrive pas à son destinataire.

Ensuite que contrairement à ce qui m’avait été expliqué, l’enquête n’a pas porté sur toute la chaine de tri ! En fait la poste a simplement questionné les facteurs qui ont distribué les deux colis « L’envoi n°**** est il arrivé détérioré quand vous avez fait votre tournée ? ». Donc ces deux facteurs, un mois après avoir distribué les colis, juste avec le numéro de suivi et après avoir distribué des centaines d’autres colis ont été en mesure de dire que « non non ces colis là n’étaient pas ouvert ».

Inouï non ?

Et c’est tout « Nos facteurs sont de bonne foi ».

Mon énervement passé (il m’a fallu quelques jours quand même) j’ai cherché une solution simple pour « sécuriser » mes envois sans changer de service pour garder des frais de port bas. Et j’ai opté la solution du bout de scotch. Désormais, je scotche systématiquement les rabats de mes enveloppes. Ainsi, celles qui arriveront sans ce scotch pourront être considérées comme descellées. Alors c’est moche, ça allonge la préparation des commandes, mais au moins ça sécurise mes envois !

Et mon deuxième malheur : J’ai découvert la fraude à la carte ! Je reçois deux courriers de ma banque me signalant que deux factures étaient contestées et donc que les sommes étaient débitées de mon compte pro. J’appelle donc mon banquier qui m’explique qu’il s’agissait de cartes bleues volées. Donc le propriétaire de la carte, une fois avoir fait opposition sur sa carte, a contesté toutes les factures des commandes passées par le voleur. Dans ces cas là, les banques restituent les sommes contestées et les commerçants n’ont strictement aucun recours !

Une fois de plus, il m’a fallu quelques jours pour m’ôter de la tête l’idée d’aller chercher moi-même mes sous (parce que le voleur m’a fourni son adresse pour recevoir ses collants !). Finalement je vais aller porter plainte et voir comment ça finira.

Ce qui m’inquiète pour cette affaire de cartes bleues volées, c’est que je ne peux pas m’en protéger.

Voila voila, sinon Le Tiroir à Collants ça va, les Soldes collants ont super bien commencé ! J’ai du travail par-dessus la tête et je ne demande pas mieux !